Bureau des élèves Jean XXIII

On est bien d’accord !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Vive la Moselle

Aller en bas 
AuteurMessage
Ozul
Langue pendue
Ozul

Nombre de messages : 137
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 02/06/2005

Vive la Moselle Empty
MessageSujet: Vive la Moselle   Vive la Moselle EmptyLun 6 Mar - 19:16

Petit lexique du parlé mosellan

Chouille : rendez-vous convivial, qui précède généralement des matinées fort brumeuses.

Cheûlard : ou chouilleur : fêtard

Schlass : couteau. Désigne également l'état second consécutif à une nuit de chouille : "Ch'uis complètement schlass"

Beûgner : abîmer. "Samedi soir, il était schlass en sortant de la chouille. Il a beûgné sa bagnole"

Beûgne : blessure.

Raoûer : zoner, draguer. "Il est parti raoûer"

Troc : bistrot

Lard : premier pilier de la culture lorraine. Posez donc la question à un jeune lorrain : "Tu préfères ton père ou ta mère ?" Ilvous répondra à coup sûr : "Ch'préfère le lârd !"

Gris de Toul : vin aussi raide que les côtes de la dite ville de Toul, témoignant de la rudesse du terroir lorrain.

Vin de la Craffe : vin aussi pointu que les tours de la porte du même nom. Il affiche fièrement ses cinq étoiles et recèle une bille dans sa capsule.

Quiche : tarte aux oeufs et au lard, typiquement lorraine.

Se prendre une quiche : selon les cas, se prendre une veste,une claque ou tomber

Maurice Barrès : écrivain lorrain dont aucun Lorrain n'a jamais lu la moindre ligne et c'est tant mieux.

Ligne bleue des Vosges : vision extatique dudit Maurice Barrès,lorsqu'il cheûlait un peu trop au Gris de Toul. Il fut également très inspiré par la colline de Sion.

Georges de la Tour : maître de la peinture lorraine, dont le musée des Beaux-Arts de Nancy ne possède même pas une ébauche.

Métrolor : train de banlieue reliant Metz , rayonnante capitale régionale, à ses lointains faubourgs (Pont-à-Mousson, Longwy, Nancy,etc.) - Ne pas confondre avec le Mirabellor, apéritif lorrain à base de mirabelles.

Place Stanislas : la plus belle place du monde enfin d'après les nancéens

Gare de Metz : Plus belle gare de France, et surtout la gare de France la mieux conçue, puisque ce n'est pas un fonctionnaire français qui l'a construite mais un militaire Allemand dans la lignée architecturale du Völkerschlachtsdenkmal de Leipzig (si vous neconnaissez pas le Völkerschlachtsdenkmal,tenez-vous en au nom : il parle de lui-même).

Ecole de Nancy : mouvement artistique nancéien rattaché aucourant Art Nouveau.

Ecole de Metz : établissement éducatif où l'on apprend aux jeunes Mosellans à parler français.

Saint-Nicolas : mon bon patron, apporte-moi des macarons, des mirabelles pour les d'moiselles, et des bonbons pour les garçons.

André Rossinot : maire de Nancy élu à vie, également présidentdu parti radical valoisien. Contrairement à une idée reçue, ce n'est pas sa statue qui trône devant l'hôtel de ville, mais bien celle de Stanislas, l'un de ses prédécesseurs. Également surnommé : Dédé, leGros Roro, le Bon Docteur.

Jean-Marie Rausch : maire de Metz, élu à vie, adepte du quintuple mandat comme du quintuple menton.

Gérard Longuet : sénateur, président du conseil régional de Lorraine. Toujours pas en prison.

Tramway : longtemps nommé désir... Vieille plaisanterie nancéienne.

Le Répugnant : (dit aussi " L'Estrépu ") feuille localevantant, notamment, les mérites de Jean-Marie Rausch et de la notabilité locale.

Vosges, Meuse : vastes espaces boisés, parfois montagneux,peuplés de rudes indigènes au parler massif (... vosgien) et aux coutumes résolument terriennes.

Scorpions : ils ne sont pas lorrains, mais, aujourd'hui encore,ils font toujours salle comble à Hagondange (Hagondanche, 5 mint'arrêt, correspondance pour Conflans-Jarny départ Voie C).

Marylène Bergmann : grande figure de la culture lorraine contemporaine (avec C. Jérôme).

Schpatz : en français oiseau, peut aussi désigner l'organe génital masculin

Cornet : en français sac en plastique, pour certains poche ou pochon. Pour le Lorrain, un cornet n'est pas forcément pointu, pour un cornet de glace, il précise

Schneck : Escargot ou pain au raisin. Désigne aussi l'organe génital féminin s'il est utilisé au féminin

Parigo : automobiliste pressé, persuadé d'être un As du volantet reconnaissable aux numéros de code 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et surtout 75.

Clanche : poignée de porte, il existe aussi le verbe clancher ( ouvrir la porte

Cagneux : en lorrain, ne désigne pas forcément les genoux ;signifie en général bancal ou de travers

Stroësel : ou polonais, délicieuse pâtisserie lorraine, communeavec l'Alsace (NB : l'infâme "gâteau lorrain" vu à Paris n'existe pas en Lorraine)

Entre midi : entre midi et deux heure.

Schpountz : allemand

Alsace : région voisine amie à laquelle on rattache trop souvent et à tort, la Lorraine

Wurst (pron. vourcht) : en général saucisse, plus particulièrement saucisse rouge (cervelas

Platt : langue germanophone parlée au nord de la Lorraine, à ne pas confondre avec l'allemand

TGV Est : vieille légende, mais certains y croient encore.

A32 : voir TGV Est.

Knatch : caoutchouteux

Ça gets ? ( prononcez " guets " ) : ça va

Wi gets ? : voir ça gets

Ça tire ! : il y a un courant d'air.

Verdun : très jolie ville à visiter pour son histoire qui ne se limite pas à la guerre de 14

56 : numéro manquant dans notre liste de départements: 54, 55,57..

Strasbourg : contrairement à une idée reçue, Strasbourg ne fait pas partie de la banlieue de Metz et inversement

Permafrost : autre idée reçue véhiculée par les détracteurs de la Lorraine

Mines de fer : pourquoi avoir fait tant de guerres pour les conserver puis les brader ainsi ? Il est vrai que faire travailler des enfants sans Sécu et sans retraite dans les mines au Brésil coûte mois cher...

A31 : long ruban autoroutier saturé faisant la liaison entre l'Europe du nord et le sillon rhodanien ; chaque année y transhument moult Allemands, Belges, Luxos, Danois, Bataves et autres Scandinaves.Attention, autoroute fortement radarisée au sud de Metz et dangereuse

Autoroute de la Mort : voir A31

Melfor : sorte de délicieux vinaigre lorrain-alsacien

Grosbliederstroff : ville française en Moselle est, près de Sarreguemines (si ! si !).

X-villes : beaucoup de villes/villages dont le nom se termine par villes se trouvent en Lorraine (je sais : on s'en fout )

X-ange : beaucoup de villes/villages dont le nom se termine par ange se trouvent en Lorraine (je sais : on s'en fout aussi mais ça ne serait pas juste vis à vis de l'affirmation précédente)

Luxembourg : le pays où l'essence est moins chère (et les clopes, et les alcools). Tout petit pays très riche où 70 000 lorrains vont travailler tous les jours pour un salaire confortable. Une sorte de Groland aux portes de la Lorraine. Dire qu'il y a un siècle, les Luxos crevant de faim venaient faire les champs en Lorraine.)

Vosges : montagnes lorraines très jolies

Celtes : bien que revendiqués comme ancêtres des bretons, ils sont aussi les ancêtres des Lorrains. Parmi les peuples celtes qui ses ont installés en Lorraine, on peut citer les Médiomatriques, lesLeuques et les Trévires

Vert : contrairement à une idée reçue, ce n'est pas le gris quiprime en Lorraine mais le vert...

Metz : (prononcez "mess", pour les ignares "mets"), très jolie ville à seulement 329 kms de Paris (et non 800).ch.-l. de la Région Lorraine et du dép. de la Moselle, sur la Moselle,; environ 200 000 h.(Messins) [plus de 300 000 h. dans l'agglomération]. évêché. Courd'appel. Académie (Nancy-Metz) et université. Siège de la régionmilitaire Nord-Est. Centre industriel (industrie automobile). -Vestiges gallo-romains. Cathédrale des XIIIe-XVIe s. (vitraux) et autres églises. Place d'Armes (XVIIIe s.). Musée d'Art et d'Histoire.- Sous les Mérovingiens, Metz fut la capitale de l'Austrasie. Elle fut acquise par la France en fait en 1559 (traité du Cateau-Cambrésis), endroit en 1648 (traités de Westphalie). Bazaine y capitula en 1870.Metz fut annexée par l'Allemagne de 1871 à 1918 et de 1940 à 1944.Plus belle ville de France, ville ou le bon roi Charlemagnes adoraisséjourner, possède la plus belle et la plus grande cathédrale gothiquede France, et la 2ème d'Europe. Centre ville très riche en histoire,déjà les romains avaient compris qu'il faisait bon être à Divodorum(Metz en Romain), possède la plus vielle église de France. ComplexeNancy depuis l'aube des temps par son écrasante supériorité sur tous.

-- ça date un peu comme info

FC METZ : club de foot en D1 pas comme l'ASNL

ASNL : club de foot de la ville de Nancy en D2, rêve tous les ans depuis longtemps de revenir en D1 pour revenir en D2 à la fin dela saison.

Nancy, ch.-l. du dép. de Meurthe-et-Moselle, sur la Meurthe etle canal de la Marne au Rhin, à 306 km à l'Est de Paris ; 102 410 h.(Nancéiens). A noté que les nancéens se croit supérieur en tous aumessin, mais si cela était le cas, Nancy serait en Moselle. Pis même les Allemands en ont jamais voulu de cette ville.

Moselle (57), dép. de la Région Lorraine ; ch.-l. de dép. Metz; ch.-l. d'arr. Boulay-Moselle, Château-Salins, Forbach, Sarrebourg,Sarreguemines, Thionville ; 9 arr. (Metz et Thionville sont le ch.-l.de deux arr.), 51 cant., 727 comm. ; 6 216 km2 ; 1 011 302 h.(Mosellans). Le dép. est rattaché à l'académie de Nancy-Metz, à la cour d'appel de Metz et à la région militaire Nord-Est. La majeure partie du dép. s'étend sur le Plateau lorrain, souvent gréseux, oùl'élevage se substitue aux céréales. Ma is les secteurs vitaux sontles extrémités, méridionale (Saulnois), septentrionale (région dePetite-Rosselle et de Saint-Avold), occidentale (au-delà de laMoselle), qui recèlent des gisements de sel gemme et de fer. Mais lasidérurgie a connu un profond déclin, pallié partiellement seulementpar la métallurgie de transformation. La population, dense encore, stagne aujourd'hui et le sous-emploi est important. Centrale nucléaireà Cattenom.. A noté la supériorité de ces habitant sur les autres habitants de lorraine.

Meurthe-et-Moselle (54), dép. de la Région Lorraine, formé en1871 avec les deux fractions des dép. de la Meurthe et de la Moselleque les allemands on jugé inintéressant après la guerre de 1870. Pleinde con ; Jaloux des 57

Vosgiens : Homme des bois

Meusiens : paysans

Meurthe et mosellans : voir con.

con : voir un Meurthe et mosellans.où

54 : Danger public sur la route.



(Je précise que ce n'est pas de moi, je l'ai recopié tel quel, pas la peine de me flammer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vive la Moselle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vive le Tea Party....
» 2008: Le 08/02 à 18h25 - OVNI? en Moselle - (57)
» Vive RDI
» animation scolaire à Farébersviller (Moselle)
» 2011: le 29/07/ à 0h25 Petite boule lumineuse en moselle (57)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau des élèves Jean XXIII :: Spécial anciens-
Sauter vers: